Sélectionner une page
JEUDI MERCI AUTOMATISE LES ENVOIS DE CADEAUX DES ENTREPRISES

JEUDI MERCI AUTOMATISE LES ENVOIS DE CADEAUX DES ENTREPRISES

JEUDIMERCI AUTOMATISE LES ENVOIS DE CADEAUX DES ENTREPRISES

JEUDIMERCI AUTOMATISE LES ENVOIS DE CADEAUX DES ENTREPRISES

La Bonne Idée – Services – CRM  

Envoyer un cadeau aussi facilement qu’envoyer un e-mail : voici le pari que se sont lancés Léonie Williamson et ses 2 associés depuis bientôt 1 an. L’une des tendances RH est de gâter ses clients et/ou collaborateurs, a fortiori en période de crise et de télétravail plus ou moins forcé… mais c’est un poste qui demande du temps et de la logistique ! JeudiMerci,basé à Grenoble et qui a rejoint le Tarmac en juillet dernier, surfe sur la vague en ayant trouvé un process d’automatisation d’envois de cadeaux bien pratique pour les entreprises : anniversaire d’un collaborateur, d’un contrat, présent à envoyer à un prospect ? Tout ce calendrier est intégré dans le “cerveau” de JeudiMerci qui déclenche des envois aux dates-clefs et permet ainsi de décharger les entrepreneurs et leurs services marketing/commerciaux de cette tâche. Le (grand) p’tit plus : L’entreprise privilégie les cadeaux issus de l’artisanat français.

Si leur CA 2020 est de 100 000 euros (déjà !) grâce à des contrats avec de grandes entreprises comme Mano Mano ou Ornikar, JeudiMerci envisage de le multiplier par 8 à fin 2021. Une évolution qui peut sembler ambitieuse mais qui, selon la co-fondatrice, est totalement justifiée par un Business Model fonctionant sur le principe de récurrence et de fidélité des clients… qui ne pourront plus se passer de leurs services !

LA BISCUITERIE LOUVAT RACHETÉE PAR LA GÉRANTE DE VINATIS ET UN PRODUCTEUR DE VIN

LA BISCUITERIE LOUVAT RACHETÉE PAR LA GÉRANTE DE VINATIS ET UN PRODUCTEUR DE VIN

LA BISCUITERIE LOUVAT RACHETÉE PAR LA GÉRANTE DE VINATIS ET UN PRODUCTEUR DE VIN

LA BISCUITERIE LOUVAT RACHETÉE PAR LA GÉRANTE DE VINATIS ET UN PRODUCTEUR DE VIN

Entreprises – Rebond – Food&Industrie  

 Entreprise familiale depuis 1954, la biscuiterie Louvat, basée à Saint-Geoire-en-Valdaine, connaît un tournant, et pas des moindres ! Si la société – dont les produits sont destinés à la grande distribution, les épiceries fines, les grossistes et les professionnels – était en vente depuis 3 ans, il aura fallu à peine 1 mois à ses repreneurs pour décider de son rachat… et tout ça en plein confinement. Choix précipité ? Pas du tout. Plutôt « une folie d’entrepreneurs, un nouveau challenge à relever » selon Christelle Ivangine-Bogey, cheffe d’entreprise à la tête de Vinatis Organisation (traiteur événementiel à Grenoble) et Frédéric Garanjoud, viticulteur et ancien fournisseur de Vinatis.

Tous deux ont été touchés de plein fouet par la crise, et se sont donc retrouvés autour de cette opportunité commune. Dans ce deal, pas question de chambouler les équipes : l’ensemble des 11 salariés a ainsi pu maintenir son poste et envisager un nouvel avenir. La stratégie 2020-2021 ? Se spécialiser davantage, avec la création d’une gamme élargie de sablés, produit qui sera désormais la guest-star, auprès des autres gourmandises proposées (meringues et autres biscuits pâtissiers). Le (grand) Plus : l’ensemble des recettes a été retravaillé en collaboration avec Patrick Casula, Champion du Monde de pâtisserie !

Objectif Business sur cette fin d’année : trouver l’équilibre financier, ce qui semble bien parti puisque les commandes affluent de la part des industriels qui préparent leurs recettes de Noël… 

TIHIVE OBTIENT UN FINANCEMENT EUROPEEN DE 8,6 MILLIONS D’EUROS

TIHIVE OBTIENT UN FINANCEMENT EUROPEEN DE 8,6 MILLIONS D’EUROS

TERAHERTZ : TIHIVE OBTIENT UN FINANCEMENT EUROPEEN DE 8,6 MILLIONS D’EUROS

TERAHERTZ : TIHIVE OBTIENT UN FINANCEMENT EUROPEEN DE 8,6 MILLIONS D’EUROS

DeepTech – Tech For Good – Industrie du Futur  

Grâce à des systèmes compacts d’imagerie utilisant des ondes Térahertz capables de traverser la matière sans les effets néfastes des rayons X, la start-up grenobloise TiHive ouvre la voie d’une nouvelle ère dans le contrôle non-destructif en milieu industriel.

S’adressant en priorité aux marchés de l’hygiène et du personal-care, l’entreprise, qui entame sa troisième année d’existence, annonce que la Commission Européenne investit 6,3 millions d’euros dans son projet en equity. TiHive figure également parmi les 7 lauréats français de l’appel à projets E.I.C Accelerator porté par la Commission Européenne dans le cadre du programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020, lui conférant ainsi une enveloppe supplémentaire de 2,3 millions d’euros pour opérer sa phase d’industrialisation.

TiHive est aujourd’hui la première entreprise à pouvoir déployer et commercialiser la technologie Terahertz à grande échelle, promettant de faire économiser plusieurs milliards d’euros aux industriels.

 LE COMMUNIQUÉ COMPLET À TÉLÉCHARGER ICI

La REF 2020 : UN PDG VOIRONNAIS AUX CÔTES DE BRUNO LE MAIRE

La REF 2020 : UN PDG VOIRONNAIS AUX CÔTES DE BRUNO LE MAIRE

LA REF 2020 : UN PDG VOIRONNAIS AUX CÔTES DE BRUNO LE MAIRE

 

La REF 2020 : Un Pdg Voironnais aux côtés de Bruno Le Maire 

Plan de relance – Industrie – Comex 40

Vice-Président du Comex 40 et PDG de la PME voironnaise ARC Industries, Romain de Tellier était aux côtés de Bruno Le Maire le 26 août dernier à Paris lors de la grande réunion des entrepreneurs de France initiée par le MEDEF pour aider le gouvernement à calibrer le plan de relance présenté ce jour aux français.

Consacré aux enjeux économiques, sociaux et sociétaux de l’après Covid, Romain de Tellier y a représenté l’industrie française avec deux questions phares autour de l’emploi et l’accès à la main d’oeuvre dans les métiers en tension mais aussi autour des aides à attendre de l’Etat pour la transformation numérique des TPE/PME. 
(Crédit photo : Romuald Meigneux)

 UN ECHANGE À REVISIONNER ICI 

LANCEMENT D’ALYL SECURITE : UN NOUVEAU PAS STRUCTURANT CONTRE L’EXCLUSION

LANCEMENT D’ALYL SECURITE : UN NOUVEAU PAS STRUCTURANT CONTRE L’EXCLUSION

LANCEMENT D’ALYL FONDATION : un nouveau pas structurant contre l’exclusion

 

Lancement d’Alyl Fondation : un nouveau pas structurant contre l’exclusion


Engagement – Solidarité et appel aux Mécènes

Alyl Sécurité agit depuis 2007 pour l’inclusion par l’emploi en recrutant exclusivement des personnes en situation de chômage susceptibles d’être discriminées. Pour aller encore plus loin dans son engagement sociétal, Alyl crée la Fondation Alyl sous l’égide de la FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion).

Reconnue d’utilité publique pour lutter contre toutes les formes d’inégalités, la fondation fait un appel aux Mécènes pour soutenir ses programmes d’accompagnement gratuit à destination des publics fragilisés. “L’idée n’est pas de créer une énième association d’aide mais de palier aux trous dans la raquette”, précise James Faricelli. Travailleurs pauvres, entrepreneuriat dans les quartiers, soutien scolaire en territoire rural, reconversion des nouveaux-seniors… la fondation Alyl ira là où il y a encore un manque de soutien et des besoins identifiés.

A date, deux programmes ont été lancés pour faire face au Covid grâce au soutien financier de James Faricelli : l’un à destination des entrepreneurs (artisans, commerçants, dirigeants de TPE/PME) en difficulté et l’autre visant les enfants et le décrochage scolaire des primaires et collèges sur l’agglomération grenobloise.

 

 

 

 

POST-COVID : AZUR CONFORT A PLEIN RÉGIME CET ÉTÉ MAIS SANS VISIBILITÉ LONG-TERME

POST-COVID : AZUR CONFORT A PLEIN RÉGIME CET ÉTÉ MAIS SANS VISIBILITÉ LONG-TERME

POST-COVID : AZUR CONFORT À PLEIN REGIME CET ÉTÉ, MAIS SANS VISIBILITÉ LONG-TERME

 

Post-Covid : Azur Confort à plein régime cet été mais sans visibilité long-terme 

Mobilier Bois – Fabrication 100% Isère – Histoire de reprise

Voilà une pépite comme on aime les découvrir : Azur Confort, nichée au coeur de la Chartreuse, est une manufacture de mobilier extérieur en bois haut de gamme, qui fabrique tout sur place, dans son atelier. Historiquement entreprise familiale depuis les années 30, Azur Confort, connue et reconnue notamment pour son célèbre Fauteuil “Metteur en Scène”, a été reprise en 2016 par Raphaël Voisine, qui a injecté 250 000 euros d’investissement et recentré l’activité sur la production pure. Son marché ? Une clientèle pro (hébergements, hôtels, cafés, restaurants…) située principalement sur les Alpes françaises et suisses et sur le sud de la France.

Affichant un CA 2019 de 1,7 million d’euros, Azur Confort doit aujourd’hui adapter son rythme de fabrication. En arrêt total pendant 2 mois, l’atelier doit maintenant honorer les commandes passées avant le confinement, et répondre en même temps aux nouvelles demandes. Les 12 collaborateurs (dont le dirigeant) sont tous sur le front ! Une visibilité de business malgré tout court-terme… car Raphaël Voisine ne sait pas quel va être le volume de commandes à partir de septembre. 

Si la manufacture enregistrait en 2018 moins de 700 fauteuils iconiques vendus, elle est passée à 1000 en 2019, et plus de 2000 en 2020. Une hausse de commandes qui ne doit cependant pas leurrer : l‘entreprise prévoit de réaliser 1,2 million de CA sur 2020, l’exercice se terminant au 31 août 2020, soit une perte de 500 K euros, la saison d’été ayant été amputée.

Pas de quoi décourager Raphaël Voisine qui a profité du confinement pour lancer un e-shop à destination des particuliers.

 

Azur Confort sous toutes ses coutures ici