Sélectionner une page
ATHANOR, L’USINE QUI ASSURE L’INCINERATION DE NOS DÉCHETS PENDANT LA CRISE

ATHANOR, L’USINE QUI ASSURE L’INCINERATION DE NOS DÉCHETS PENDANT LA CRISE

 ATHANOR ASSURE L’INCINERATION DE NOS DECHETS PENDANT LA CRISE

Environnement – Sécurité – Intérêt général

Pendant tout le confinement, la collecte des déchets est fort heureusement maintenue à l’usine Athanor. Elle est effectuée par des travailleurs de l’ombre indispensables à la vie du territoire de Grenoble-Alpes-Métropole. Comment cela se passe-t’il sur le terrain pour assurer cette mission de service public en toute sécurité ?

La Compagnie de Chauffage, qui vient de renouveler pour 4 ans le contrat d’exploitation de l’Unité d’Incinération et de Valorisation Energétique Athanor à la Tronche, note une hausse des déchets à incinérer. L’ensemble des équipes sont restées mobilisées (environ 40 personnes) pour la gestion des déchets afin d’assurer la continuité de service de l’usine, activité ESSENTIELLE pour la salubrité et la protection de l’environnement.

Bien entendu, la sécurité est au coeur de cette organisation de crise : une stricte application des gestes barrières, un flux de personnes contrôlé pour limiter la promiscuité, une gestion des stocks des masques chirurgicaux, P2, P3, des gels hydroalcooliques, des lingettes désinfectantes… assurée quotidiennement par le magasinier d’Athanor et le chef de site. Le site a également opéré une révision du contrat de service de l’entreprise de nettoyage pour répondre aux risques liés au Covid-19 (2 passages par jour, désinfection de tous les points de contact…) 

 Nous disposons de stocks suffisants pour les prochaines semaines, et nous reconstituons en parallèle au mieux les stocks via différents canaux d’approvisionnement qui subissent de nombreux aléas auxquels nous tachons de nous adapter au mieux.” souligne Justine Bernard, Directrice Communication de la Compagnie de Chauffage. 

D’autres mesures ont été mises en place comme : 

 Le renfort des salariés du Chauffage Urbain dont certains sites ont été mis à l’arrêt (BIOMAX notamment) pour limiter les effectifs présents sur les différents sites de production de chaleur (2 sites sur 5 fonctionnent), de manière à assurer la sécurité des équipes et des installation. 

– Le report à la fin de la crise de certaines opérations techniques d’Athanor pour ne limiter les interventions qu’aux opérations d’urgence pour pouvoir assurer le fonctionnement technique des 3 fours pendant quelques mois supplémentaires. 

– Le déploiement de consignes supplémentaires auprès des agents DASRI (incinération des déchets hospitaliers) sur le port des EPI leur permettant d’assurer une protection complémentaire : combinaisons blanches et masques P2, tout en maintenant les moyens de protection habituels (port des gants, casque, chaussures de sécurité et tenue de travail adaptée). Les masques P2 sont utilisés au max 3h et jetés dans dans poubelles fermées, comme leurs combinaisons. 

 —————————————————————————————————————————————————————————————————–

*** Chiffres clés de l’UIVE (Unité d’Incinération et de Valorisation Energétique) Athanor ***

o   Centrale construite en 1972 et rénovée en 1994 et 2005

o   Nouveau contrat d’exploitation qui démarre au 1er mai 2020 et assuré par la Compagnie de Chauffage

o   47 salariés CCIAG

o   180 000 tonnes de déchets incinérés et  valorisés pour fournir de l’électricité  et de la chaleur au réseau de chauffage urbain soit l’équivalent de 35 000 logements chauffés et alimentés en eau chaude sanitaire

o   371 GWh d’énergie produite

o   36 % des besoins de chaleur du réseau de chauffage urbain sont issus de la récupération de chaleur de l’incinération des déchets

o   Matière brûlée à environ 1 200°

o   3 fours d’une capacité de 8 tonnes/heure de déchets

o   Source d’énergie qui évite l’utilisation de 32 000 tonnes d’équivalent-pétrole par an

o   Chaque habitant produit en moyenne 532 kg de déchets par an dont plus de la moitié d’ordures ménagère et assimilées

o   Obtention des certifications ISO 9001 (Qualité), ISO 14001 (Environnement), OHSAS 18001 sécurité et santé du personnel et ISO 50001 (management de l’énergie)

o   Fonctionne 365 jours/an

ATHANOR ASSURE L’INCINÉRATION DE NOS DÉCHETS PENDANT LA CRISE

Environnement – Sécurité – Intérêt général

Pendant tout le confinement, la collecte des déchets est fort heureusement maintenue à l’usine Athanor. Cette activité est menée par des travailleurs de l’ombre indispensables à la vie du territoire de Grenoble-Alpes-Métropole. Comment cela se passe-t’il sur le terrain pour assurer cette mission de service public en toute sécurité ?

La Compagnie de Chauffage, qui vient de renouveler pour 4 ans le contrat d’exploitation de l’Unité d’Incinération et de Valorisation Energétique Athanor à la Tronche, note une hausse des déchets à incinérer.  L’ensemble des équipes sont restées mobilisées (environ 40 personnes) pour la gestion des déchets afin d’assurer la continuité de service de l’usine, activité ESSENTIELLE pour la salubrité et la protection de l’environnement.

Bien entendu, la sécurité est au coeur de cette organisation de crise : une stricte application des gestes barrières, un flux de personnes contrôlé pour limiter la promiscuité, une gestion des stocks des masques chirurgicaux, P2, P3, des gels hydroalcooliques, des lingettes désinfectantes… assurée quotidiennement par le magasinier d’Athanor et le chef de site. Le site a également opéré une révision du contrat de service de l’entreprise de nettoyage pour répondre aux risques liés au Covid-19 (2 passages par jour, désinfection de tous les points de contact…) 

 Nous disposons de stocks suffisants pour les prochaines semaines, et nous reconstituons en parallèle au mieux les stocks via différents canaux d’approvisionnement qui subissent de nombreux aléas auxquels nous tachons de nous adapter au mieux.” souligne Justine Bernard, Directrice Communication de la Compagnie de Chauffage. 

D’autres mesures ont été mises en place comme : 

 Le renfort des salariés du Chauffage Urbain dont certains sites ont été mis à l’arrêt (BIOMAX notamment) pour limiter les effectifs présents sur les différents sites de production de chaleur (2 sites sur 5 fonctionnent), de manière à assurer la sécurité des équipes et des installation. 

– Le report à la fin de la crise de certaines opérations techniques d’Athanor pour ne limiter les interventions qu’aux opérations d’urgence pour pouvoir assurer le fonctionnement technique des 3 fours pendant quelques mois supplémentaires. 

– Le déploiement de consignes supplémentaires auprès des agents DASRI (incinération des déchets hospitaliers) sur le port des EPI leur permettant d’assurer une protection complémentaire : combinaisons blanches et masques P2, tout en maintenant les moyens de protection habituels (port des gants, casque, chaussures de sécurité et tenue de travail adaptée). Les masques P2 sont utilisés au max 3h et jetés dans dans poubelles fermées, comme leurs combinaisons. 

 ——————————————————————————————————————————————–

*** Chiffres clés de l’UIVE (Unité d’Incinération et de Valorisation Energétique) Athanor ***

o   Centrale construite en 1972 et rénovée en 1994 et 2005

o   Nouveau contrat d’exploitation qui démarre au 1er mai 2020 et assuré par la Compagnie de Chauffage

o   47 salariés CCIAG

o   180 000 tonnes de déchets incinérés et  valorisés pour fournir de l’électricité  et de la chaleur au réseau de chauffage urbain soit l’équivalent de 35 000 logements chauffés et alimentés en eau chaude sanitaire

o   371 GWh d’énergie produite

o   36 % des besoins de chaleur du réseau de chauffage urbain sont issus de la récupération de chaleur de l’incinération des déchets

o   Matière brûlée à environ 1 200°

o   3 fours d’une capacité de 8 tonnes/heure de déchets

o   Source d’énergie qui évite l’utilisation de 32 000 tonnes d’équivalent-pétrole par an

o   Chaque habitant produit en moyenne 532 kg de déchets par an dont plus de la moitié d’ordures ménagère et assimilées

o   Obtention des certifications ISO 9001 (Qualité), ISO 14001 (Environnement), OHSAS 18001 sécurité et santé du personnel et ISO 50001 (management de l’énergie)

o   Fonctionne 365 jours/an

LE FCG MONTE AU SOUTIEN DU FONDS DE DOTATION DU CHU

LE FCG MONTE AU SOUTIEN DU FONDS DE DOTATION DU CHU

Le FCG monte au soutien du fonds de dotation du CHU 

Le FCG monte au soutien du fonds de dotation du CHU

Solidarité – Dons – Collectif

Afin de soutenir infirmiers, aides-soignants, personnel en charge de l’entretien, médecins du CHU, le FCG a décidé de participer à la collecte de dons lancée par le fonds de dotation du CHU Grenoble-Alpes.

Afin de mobiliser un maximum de partenaires et d’afficionados du ballon ovale, les joueurs grenoblois ont proposé de mettre en jeu un maillot qu’ils ont porté en match pour tout don effectué. Le principe est simple : on fait un don sur la plateforme du CHU, on inscrit le mot “FCG” en commentaire, et les lots seront attribués par tirage au sort à la fin du confinement.

La liste des lots ici

LA PRODUCTION DE VISIERES SOLIDAIRES CONTINUE EN ISERE

LA PRODUCTION DE VISIERES SOLIDAIRES CONTINUE EN ISERE

LA PRODUCTION DE VISIERES SOLIDAIRES CONTINUE EN ISERE

LA PRODUCTION DE VISIERES SOLIDAIRES CONTINUE EN ISERE

Visières solidaires – Impression 3D – Participer à l’effort collectif

La mobilisation grenobloise pour fabriquer des visières de protection continue. Le département 3D d’A2A, Deko 3D by Sepia, NaturenWT-Art proposent des visières plastique réutilisables qui assurent la couverture de toute la sphère ORL et des yeux pour équiper les professionnels de première ligne (soignants, forces de l’ordre, pompiers, ambulanciers, EPHAD…). Si les premières productions ont fait office de dons, ces visières sont de plus en plus plébiscitées par les industriels qui se préparent au déconfinement. En 48h, Sepia a enregistré pas moins de 700 pièces de commande.

Et pour aller un peu plus loin dans l’effort collectif, WT-Art et l’association iséroise Auxilium ont ouvert ce matin une CAGNOTTE pour proposer aux particuliers et entreprises de faire des dons afin de distribuer gratuitement encore plus de visières en Isère : https://www.cotizup.com/solidarite-covid

La fabrication WT-Art x Naturen en vidéo ici