Sélectionner une page

PIM, le rebond après l’incendie

PME Nord Isère – Incendie – Rebond

Voici une belle histoire de rebond – celle de PIM, une PME basée en Nord-Isère qui fabrique des pièces industrielles en polyuréthane et qui a subi l’incendie de son site de production. Au total, près d’1/3 de l’usine et de nombreuses machines de production ont cédé aux flammes mettant au chômage technique les 42 salariés. Vu l’ampleur des dégâts, Christophe Ray aurait pu fermer la société mais celui-ci, accompagné du soutien des acteurs locaux et de ses équipes, a décidé de rebondir.

La nuit porte conseil : dès le lendemain, les serveurs ont été reconnectés puis l’équipe administrative a été hébergée dans une société voisine. Dès lors, Christophe Ray et ses équipes jonglent entre la remise en état des m2 de locaux non-sinistrés et les prises de décisions stratégiques pour tenter de minimiser la perte d’exploitation.
Les stocks n’ayant pas été touchés, un nettoyage minutieux des pièces a été mis en place pour continuer à livrer les clients. Les machines récupérables ont été réparées pour permettre la reprise de l’activité au bout de seulement 7 semaines quand les experts annonçaient 3 mois de retournement. Ces conditions de reprise difficiles dureront 6 mois, le temps de reconstruire les  nouveaux bâtiments.

Au final même si la PME annonce près d’1M€ de CA de retard (CA 2018 : 4.7M€), Christophe Ray témoigne aujourd’hui d’un élan de solidarité indispensable de la part de ses salariés et des Chefs d’entreprise français ayant subi sinistre équivalent car un tel rebond ne peut s’opérer seul.